Ma préparation à l’accouchement.

Avant d’avoir des enfants j’étais terrifiée à l’idée d’accoucher. J’avais principalement entendu des accouchements décrits comme douloureux et horribles. Quand je suis tombée enceinte de ma première fille j’ai commencé à me renseigner pour une césarienne de confort car l’idée d’accoucher par voie basse continuait à me faire très peur. Je ne suis pas une personne anxieuse et je me suis convaincue que c’était franchement dommage, si tout se passait bien, de subir un geste chirurgical pour quelque chose de naturel. En revanche, si je ne suis pas anxieuse, je suis perfectionniste, déterminée et je ne sais pas faire les choses à moitié. Accoucher par voie basse d’accord, mais je voulais être préparée au mieux.

Crédit photo Dan photographe

Afin d’anticiper ce grand évènement j’ai commencé par me renseigner sur tout ce qu’il y avait à savoir sur la grossesse et l’accouchement. Ma sage femme a toujours pris le temps de répondre à mes nombreuses questions et la préparation qu’elle proposait était très complète. Après chaque rendez-vous je repartais un peu plus sereine en ayant eu les réponses aux questions que je me posais. Pour moi, la première étape est donc de trouver quelqu’un (sage-femme, obstétricien, gynécologue, doula,…) qui pourra être à notre écoute et qui acceptera de répondre à toutes nos interrogations sur le déroulement de la grossesse et de l’accouchement.

A l’époque je travaillais à l’hôpital en psychiatrie adulte et une amie infirmière qui utilisait l’hypnose et la sophrologie avec les patients m’a donné un livre qui a littéralement changé le destin de mes accouchements! Ce livre, d’Armelle Touyarot « Pas à pas. Guide d’auto-préparation à l’accouchement par l’hypnose » correspondait exactement à ce que j’attendais.Tout d’abord l’ouvrage contient des informations générales et pratiques sur l’accouchement qui nous permettent de comprendre ce qui se passe physiologiquement et donc de pouvoir participer activement pendant le travail le jour J. Ensuite, l’auteur a pensé ce livre comme un véritable journal intime qui va nous aider, grâce à différents exercices d’avoir l’autonomie nécessaire pour accoucher comme nous aimerions le faire. Cela nous permet de faire le bilan à chaque étape de la grossesse et finalement de co-écrire ce guide qui devient, au fil des pages de plus en plus personnel et adapté à nos besoins.J’adore l’idée de le compléter et voir au fur et à mesure mes craintes se dissiper. A la fin de ce guide on peut trouver différents exercices d’hypnose et d’autohypnose présentés sous deux formes: enregistrés sur deux CD pour pouvoir les faire seule ou retranscrit dans l’ouvrage au cas où quelqu’un voudrait nous les lire. Ce livre est parfait pour ce préparer, peu importe le type d’accouchement prévu.

Grâce à cette préparation j’ai fait tout le travail chez moi et je suis arrivée à la maternité pour accoucher de mon premier enfant à dilatation complète (grosse surprise!). Moi qui voulais absolument la péridurale j’ai accoucher sans analgésique dans la salle d’examen (je n’ai pas eu le temps d’aller en salle de naissance). Après cette expérience inattendue et fabuleuse (je vous rappelle qu’à la base je voulais une césarienne de confort!) j’ai décidé que si je pouvais, j’aimerais ne pas avoir recours à la péridural pour mes prochains accouchements.

Depuis j’ai étoffé mes lectures sur le sujet et chaque livre permet de me préparer un peu mieux. J’ai adoré l’ouvrage de Marie F Mongan « HypnoNaissance, la méthode Mongan ». Les explications sont claires et rassurantes, le livre regorge d’outils concrets et d’astuces pour préparer son accouchement. Je vous le conseille vivement si vous souhaitez accoucher naturellement. Ce livre est ma bible quand je suis enceinte et je ne compte plus le nombre de fois où je l’ai ouvert.

Pour accoucher sans péridurale j’ai aussi lu « le bébé est un mammifère » de Michel Odent, « Une naissance heureuse » d’Isabelle Brabant et le prochain sur ma liste est « Accoucher sans péridurale, pour un accouchement naturel en pleine conscience » d’Aurélie Surmely.

J’ai également découvert il y a peu le blog de Karine la sage -femme que j’adore. Je fais sa préparation en ligne (c’est onéreux mais c’est génial!). J’aime beaucoup le format vidéo. Mon époux ne peut pas m’accompagner aux rendez-vous chez ma sage-femme et il ne s’intéresse pas à mes lectures. C’est donc beaucoup plus simple de lui montrer des petites vidéos (elles sont assez courtes à chaque fois) le soir, une fois que les enfants sont couchés. Il peut ainsi comprendre ma démarche et m’accompagner au mieux le jour J.

Parallèlement à toutes ces lectures et cette préparation pour un accouchement physiologique je continue à me renseigner sur la césarienne ou les possibles complications pendant l’accouchement afin d’être prête si les choses ne se passaient pas aussi facilement que les 3 premières fois. Cela me rassure d’avoir envisagé différentes possibilités.

Et vous, comment vous préparez-vous? Avez-vous besoin d’un accompagnement? Au contraire préférez-vous ne rien faire et vous laisser porter? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire…

A bientôt,

Anne-Sophie

-La Belle Vie Family-

8 commentaires

  1. Merci Anne-Sophie pour ce récit et pour ces références. Je termine ma deuxième grossesse et espère vivre le travail en quasi-intégralité à domicile (comme la première fois) grâce au livre de Nancy Bardacke sur la préparation à la naissance en pleine conscience et à ma petite expérience de danseuse qui m’a permis de faciliter le travail en amenant bébé sur le col (physiologiquement c’est très logique, les obstétriciens commencent à en parler). Enfin, je recommande « Bien Être et maternité » du Dr. Bernadette de Gasquet, utile de la préparation au post-partum.
    Contrairement à toi, je souhaite bénéficier de la péri (légère) sur la fin du travail, notamment pour éviter l’anesthésie générale si nécessité de révision utérine…
    Je te/vous souhaite une très belle rencontre avec ta/votre petite fille. Au plaisir de te lire à nouveau (un article sur la transparence psychique peut-être?!)
    Nathalie
    Ps: je viens de découvrir le bouquin de Sarah Naphtali qui pourrait être utile à tes lectrices pour le post-partum;)

    J'aime

  2. J’ajouterais « J’accouche bientôt. Que faire de la douleur ? » de Maïtie Trelaun. Il m’a aidée à visualiser le chemin de mon bébé et à accepter la douleur comme un élément à part entière, qui a un rôle fondamental dans la naissance de mon enfant. Je me suis remémorée des passages de ce livre lorsque j’étais à quatre pattes dans la voiture pendant les 1h15 de trajet jusqu’à la maternité, pour mon 2e enfant.
    En te lisant, je me dis par contre que j’aurais peut-être dû prendre plus de temps pour me préparer à nouveau pour ma 3e. Sa naissance m’a beaucoup plus laissée dans la souffrance – mais je n’ai pas été aidée par la nuit blanche la veille et la fissure…
    Bref, ce sont de chouettes ressources et c’est agréable d’en avoir autant aujourd’hui, pour combler les besoins de compréhension de toutes celles qui le souhaitent.

    J'aime

  3. Bonjour merci pour votre article, vous aviez déjà parlé de la préparation a vos accouchement dans un article précédent et celui ci m’a énormément inspiré pour mon 2 eme . Le 1 er accouchement fut très douloureux je n’ai pas eu la péridurale je n’y ai pas le droit je l ai appris le jour même sa été très difficile à gérer, j’ai donc tout mis en œuvre pour vivre mon second accouchement plus sereinement j’ai suivis vos recommandations pour le livre « hypnonaissance » qui m’a énormément aidé et donc la naissance de mon bb2 c’est très bien passé et très vite !!! J’en garde un merveilleux souvenir !! J’en profite donc pour vous remercier pour tous vos conseils.. à bientôt

    J'aime

  4. Merci beaucoup pour cet article. Ma fille a l’âge de Perline, mon petit garçon 4 jours de plus qu’Aimé et nous venons d’apprendre qu’un petit bébé surprise s’est invité et va nous rejoindre à la fin de l’année 🙂 Comme vous j’ai accouché 2 fois sans péridurale (non sans douleurs!) mais pour ce 3ème accouchement je voudrais vraiment essayer l’auto hypnose. J’espère y arriver !!

    J'aime

  5. Bonjour Anne-Sophie

    J’ai découvert par hasard votre joli compte Instagram en étant enceinte de mon premier enfant, et suis venue lire sur votre blog cet article sur votre préparation à l’accouchement. J’ai acheté le livre « Pas à Pas » d’Armelle Tuyarot lors de mon dernier mois de grossesse. Ce guide m’a beaucoup apporté lors de la préparation, en particulier sur le fait de formaliser mon état psychologique. J’ai accouché il y a 5 jours de ma fille, et je dois dire que me remémorer certaines clés m’a beaucoup apporté pendant le travail et pour gérer un accouchement qui ne s’est pas déroulé comme je l’espérais. Je n’ai pas réussi pendant ma préparation à rentrer totalement dans les exercices d’auto hypnose, néanmoins je me suis beaucoup servie de certaines visualisations pour surmonter la douleur. Comme vous, j’ai toujours été terrifiée à l’idee de la douleur d’un Accouchement.

    Tout cela pour vous remercier pour votre article et votre partage, qui m’ont permis de découvrir ce guide qui m’a fortement aidé en complément du reste de la préparation que j’ai pu faire.
    Je vous souhaite un bel accouchement et une merveilleuse 4ème rencontre
    Bien à vous
    Marie

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s