La guerre des mères.

André MALRAUX a dit: « Juger, c’est de toute évidence ne pas comprendre puisque, si l’on comprenait, on ne pourrait pas juger ».

La parentalité est devenu un terrain miné et la maternité rime de plus en plus avec culpabilité. Selon une enquête du C.S Mott Children’s Hospital (de l’université du Michigan), 62% des mères d’enfants âgés de 0 à 5 ans déclarent recevoir des autres trop d’avis critiques sur différentes composantes de la parentalité. La discipline est LE sujet sur lequel les mères sont le plus attaquées (et attaquent en retour!). Chaque article sur le sujet déclenche inévitablement une horde de commentaires allant du plus compatissant au plus agressif. Chacun a son mot à dire, son expérience à partager et parfois même son venin à cracher. Bien sûr que nous voulons tous le meilleur pour nos enfants mais c’est quoi le meilleur? J’ai voulu vous poser la question et même si ce sont souvent les mêmes réponses qui reviennent, force est de constater que tous les parents n’ont pas les mêmes priorités et la même définition du bonheur et d’une vie épanouie. Il est donc impossible (et heureusement car nous sommes riches de nos différences) que tous les parents aient la même manière de penser l’éducation de leurs enfants et la même façon d’envisager la famille.

Toutes les semaines je reçois des demandes d’aide de la part de parents qui doutent de leurs compétences pour éduquer leurs enfants ou qui se sentent démunis devant certains de leurs comportements. Je suis souvent bien embêtée parce que ce que me demande ces parents ce sont des avis et surtout des conseils. Or les psychologues ne peuvent pas donner de conseils sur la manière d’éduquer les enfants pour plusieurs raisons. Tout d’abord la complexité et la variété des situations s’opposent à l’application automatique de règles pré-établies. Ensuite le travail des psychologues n’est pas de formuler des réponses standardisées pour chaque problème. Imaginez un peu s’il existait une technique pour gérer un deuil par exemple il suffirait tout simplement de l’appliquer pour surmonter cette épreuve. Nous savons tous que ce n’est pas si simple et que la singularité de chacun rend les choses beaucoup plus complexes! Le psychologue n’a pas des solutions toutes faites à un problème particulier. Même si ce problème vous semble commun le psychologue vous aide à trouver VOTRE solution et pas celle qui correspondra au voisin.

Mon petit article ne changera rien aux nombreux jugements des mères mais sachez qu’ici, chez La belle vie Family, quelques soient vos choix vous êtes les bienvenus. Si vous avez fait le choix de n’avoir qu’un seul enfant ou si vous êtes à la tête d’un famille nombreuse; si vous nourrissez votre enfant au sein depuis de nombreux mois ou si vous lui donnez du lait en poudre depuis son premier jour; si vous pratiquez le cododo ou si votre enfant n’a jamais dormi dans votre chambre; si vous cuisinez tout bio ou si vous achetez des plats préparés; si vous êtes mère au foyer ou si vous travaillez; si vous appliquez l’éducation dite « positive » ou si vous avez une éducation (tout aussi positive) mais plus « traditionnelle »… ; bref, peu importe vos opinions, votre philosophie de vie, votre histoire et votre manière d’envisager l’avenir vous ne devriez pas avoir a vous justifier ou à culpabiliser.

Nous sommes heureux de vous compter parmi nos lecteurs. La seule limite que nous fixons (ici mais aussi dans notre quotidien) c’est la bienveillance et la tolérance. Alors oui, certains trouveront que je suis utopiste et me rétorqueront que la vie ce n’est pas le monde des bisounours mais l’intolérance engendre tellement de conflits que je préfère l’éviter autant que possible et encore plus ici, sur ce blog. Ce lieu numérique c’est ma petite parenthèse, c’est une bulle que j’ai créé à mon image et dans laquelle je ne veux garder que de belles choses positives qui me donnent le sourire. Alors après de longs mois de pause le blog reprends du service et j’espère que ma petite bulle deviendra aussi la vôtre afin que vous puissiez vous y réfugier dans vos moments de doutes, de fatigue ou de culpabilité.

A bientôt,

Anne-Sophie

-La Belle Vie Family-

 

 

9 commentaires

  1. Merci pour ce joli texte si positif et si tolérant 😍 chaque situation est différente, selon sa propre éducation et son vécu aussi. Heureuse de retrouver votre bulle

    J'aime

  2. Un joli article pour une reprise! Je prône la bienveillance et l’acceptation de l’autre et des choix sans essayer même d’en comprendre ce qui les motive mais en me disant que nous avons plusieurs façons de pouvoir être heureux et épanouis! Je pense que cela découle d’un début de parenalite très critique et difficile pour nous a l´epoque ce qui m’a Fait comprendre bcp de choses! Belle fin de semaine. Emeline

    J'aime

  3. Bravo. Je partage entièrement vos opinions. De la bienveillance envres les autres pourrait changer tellement le quotidien de toutes et tous .
    Merci aussi pour ce partage via ce blog et compte insta .
    Belle journée 😊

    J'aime

  4. Ravie de voir que le blog reprend du service car chacun des sujets que tu traites est enrichissant. J’apprécie ta vision large et positive et me sens ici pleinement concernée par ce sentiment d’être jugée… souvent ! Comme tu le dis si bien, à chacun sa philosophie de la « bonne » éducation. ♥

    J'aime

  5. Qu’il fait du bien de lire cette bouffée d’oxygène ! Merci Anne-Sophie pour cette légèreté de l’âme. Notre société en à tant besoin, à chacun(e) d’entre nous d’y apporter sa pierre ; pour notre avenir et celui de nos chers enfants.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s