C’est quoi un psy?

Comme vous le savez je suis psychologue. J’adore mon métier, c’est une véritable passion. Au delà du fait que j’aime me rendre utile, aider les autres à chercher des solutions à leurs problèmes ou tout simplement accroître leurs potentialités en apprenant à mieux se connaître, ce que j’aime par dessus tout c’est la théorie psychanalytique qui me fascine. J’adore, à travers mes articles « Psychologie & Cie » partager avec vous cette théorie que je trouve si enrichissante pour tout ceux qui font l’effort de la comprendre.

Dans une société où les gens ont de plus en plus de mal à trouver des solutions à leur mal-être, les « psy » sont devenus des référents, que l’on consulte de plus en plus facilement. Je ne suis pas ce genre de psychologue qui va garder son patient en psychothérapie des années. je n’en vois pas l’utilité (sauf pour des demandes bien particulières). J’oriente facilement mes patients vers d’autres voies car je considère que la psychothérapie n’est pas la seule réponse à nos difficultés. En effet, parfois, la reprise d’une activité physique peut avoir l’effet d’un véritable antidépresseur, au même titre qu’un voyage ou un changement de style de vie. Non, la psychologie n’est pas la seule réponse à un mal-être, mais elle peut parfois être bien utile quand on se sent perdu ou dans l’impasse…

Psychiatre, psychanalyste, psychologue, psychothérapeute…?

Tout d’abord un petit résumé sur les différents « psy » s’impose. La première chose à savoir est qu’en France, à ce jour, il n’y a que deux titres qui garantissent une véritable formation sérieuse, honnête et surtout reconnue. Avant de trouver « son » psy il est donc important de chercher un psychologue ou un psychiatre. En consultant un psychiatre ou un psychologue vous limitez les risques de vous retrouver dans des psychothérapies douteuses. Et puis si vous avez un doute sur un praticien n’hésitez pas à lui demander son numéro ADELI (c’est un numéro donné par la DDASS) qui vous garantira qu’il a reçu une bonne formation.

Les psychiatres sont avant tout des médecins. Ils ont étudié la médecine puis se sont orientés en psychiatrie. Ils proposent souvent des entretiens thérapeutiques mais ils peuvent surtout prescrire un traitement (antidépresseurs, anxiolytiques, psychotropes…). Par son statut de médecin le psychiatre est donc habilité à signer des feuilles de soin et à prescrire des traitements. Ses consultations sont prises en charge par la sécurité sociale (au moins en partie) lorsqu’il s’agit d’une pathologie (au même titre que les autres maladies). Néanmoins,  si vous avez décidé de voir votre psy régulièrement pour une psychothérapie sans pour autant avoir une pathologie particulière, sachez que vous ne serez pas pris en charge par l’assurance maladie. Les psychiatres, au même titre que les autres médecins, vous garantissent le secret médical.

Les psychologues ont suivi un cursus universitaire complet d’une durée minimum de 5ans. Le psychologue propose des entretiens à visée thérapeutique et il est habilité à faire passer des tests de personnalité et d’aptitude intellectuelle. L’éthique et la déontologie font partie intégrante de son métier et il est tenu au secret professionnel. Le psychologue, selon sa formation et ses compétences peut proposer différentes choses comme par exemple des psychothérapies de soutient, des psychothérapies cognitivo-comportementalistes ou d’inspiration psychanalytique, des groupes de parole, des psychothérapies d’enfant, d’adolescent, d’adulte ou de couple… A vous de choisir en fonction de votre demande et de vos besoins.

Les psychiatres et les psychologues sont des psychothérapeutes puisqu’ils proposent des psychothérapies. Néanmoins ils existent des psychothérapeutes qui ne sont ni l’un ni l’autre! Savez-vous que jusqu’en 2011 n’importe qui pouvait s’autoproclamer psychothérapeute? D’ailleurs, certaines personnes installées avant cette loi ont bénéficié de mesures transitoires (complément de formation ou passage devant une commission d’évaluation). Dans le doute je ne vous conseillerais pas d’aller voir quelqu’un qui n’a aucun autre titre que celui de psychothérapeute (dans le doute il est préférable de se tourner vers quelqu’un qui possède un diplôme reconnu par l’état).

Il existe aussi des psychanalystes qui proposent une véritable introspection de soi (les psychanalyses durent plusieurs années). Pour devenir psychanalyste il faut avoir fait soi même un travail d’analyse mais aussi une formation spécialisée. Là encore il convient d’être vigilant et il est préférable de se tourner vers un psychologue ou un psychiatre qui est aussi psychanalyste ou alors vers une personne membre d’une société psychanalytique reconnue.

Qui peut consulter?

Tout le monde peut un jour ou l’autre dans sa vie avoir besoin de rencontrer un psychologue.

Pourquoi consulter?

Chacun peut traverser au cours de son existence des épreuves dont il aura du mal à se sortir sans l’aide d’un professionnel. La liste des difficultés amenant à envisager une prise en charge est  longue pour ne pas dire infinie! Il existe autant de motifs de consultation que de personnes concernées.

Dans la petite enfance (0- 4 ans) : Pendant cette période l’absence de maîtrise du langage pousse le jeune enfant à exprimer son malaise  à travers divers signes comme les troubles du sommeil, l’évitement du regard, le refus alimentaire, l’eczéma, etc. Bien entendu, les parents sont les plus aptes à identifier un comportement inhabituel qui pourrait être un motif de consultation.

L’enfance : durant cette période, les troubles du langage (acquisition et utilisation) sont à prendre au sérieux. D’autres signes de mal-être peuvent aussi apparaître : agitation, agressivité, trouble de l’apprentissage et chute des résultats scolaires, « pipi au lit », troubles du sommeil,  difficultés relationnelles ou conflictuelles,  vols et mensonges, insolence, phobies etc. Là encore la liste n’est pas exhaustive, les parents devant apprécier la difficulté en fonction de la personnalité de leur enfant puisqu’ils sont bien évidemment les mieux placé pour détecter un éventuel problème.

L’adolescent : Pendant cette période particulièrement difficile il faut prendre en compte les brusques changements de comportement : retrait, isolement, désinvestissement ou au contraire surinvestissement d’activités, chute des résultats scolaires, conduites à risque, intérêts morbides, pensées suicidaires, troubles du comportement alimentaire (boulimie, anorexie), vols, fugues, et bien sûr les conduites addictives (alcool, drogues, médicaments…).

L’adulte et la personne âgée : Il existe de nombreuses difficultés quotidiennes qui peuvent pousser à rencontrer un psy : la douleur engendrée par une rupture affective, les problèmes de couple,  la dépression (suite à une perte d’emploi, un deuil, un changement de vie…),  l’anxiété (liée à un accouchement, une agression …), l’isolement, une phobie, un manque d’estime ou de confiance en soi. Et évidemment tout ressenti difficile face à n’importe quelle situation vécue comme compliquée. Il y a tellement d’événements qui peuvent nécessiter un soutien…!

Comment choisir SON psy?

Le plus simple pour trouver son thérapeute c’est de se le faire recommander (par une connaissance, son médecin traitant…). Si vous ne savez vraiment pas vers qui vous tourner voici quelques astuces…

Tout d’abord posez vous cette question: préférez vous rencontrer un homme ou une femme? On peut être plus à l’aise avec un homme, une femme, quelqu’un de jeune ou de plus âgé et cette question est bien plus importante qu’elle n’y parait! En effet, il est indispensable de se sentir suffisamment à l’aise avec son psy afin de pouvoir lui parler complètement librement. Réfléchissez bien et prenez contact avec des thérapeutes qui sont susceptibles de correspondre à ce qui vous convient.

L’autre chose que vous pouvez faire une fois que vous avez sélectionnez plusieurs contacts c’est tout simplement de les appeler et de poser quelques questions: durée d’une consultation? Prix? Ce psy reçoit-il les enfants? Les couples?… Vous vous rendrez vite compte si vous avez un bon contact avec la personne que vous avez au bout du fil! Je suis par exemple une psychologue très bavarde. Autant cela peut plaire à certaines personnes un peu timides qui on besoin d’avoir des entretiens un peu guidé, autant cela peut vraiment déranger les patients qui ont besoin de parler énormément sans être orientés par des questions.

Pour toutes les personnes qui m’ont contactée pour que je leur conseille un psychologue (ça arrive tellement souvent!) et pour toutes celles qui ne l’ont pas fait mais qui se posaient la question, j’espère que cet article vous aidera à y voir un peu plus clair!

à très vite!

Mme Elle

-La belle vie Family-

 

5 réflexions sur “C’est quoi un psy?

  1. Merci beaucoup pour cet article très complet et tres intéressant ! Ma fille vient d’avoir sa première séance chez une psychologue dans ma commune et j’en suis ravie. Je pense que ça va beaucoup l’aider.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour cet article très clair!
    Je suis en dernière année de psychologie de l’enfant et je déplore la peur qu’ont les parents à oser parler à un psy… ! J’espère que la démultiplication de ces articles va pouvoir rendre les psy plus accessibles pour tout le monde, et donc l’accès au soin psychique moins contraignant qu’il n’en a l’air !

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour cet article !
    Je suis étudiante en dernière année de Psychologie de l’enfant, et je ne fais que constater la peur des parents de consulter un psychologue. J’espere que la démultiplication de ces articles permettront à tous un accès facilité au soin psychique, à une meilleure connaissance d’eux-mêmes et de leurs familles, et à la prévention.
    Douce soirée.
    Sophie

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s