L’étape délicate de l’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille.

Récemment une lectrice a soumis une idée d’article pour la rubrique « Psychologie & Cie ». Un thème justement d’actualité pour la Family: Comment gérer l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur dans la famille? Je vous propose donc aujourd’hui quelques pistes pour passer cette étape en douceur…

gender reveal party-35Anticiper.

Comment annoncer cette grande nouvelle?

La première étape vous vous en doutez c’est de lui annoncer! Les petits maîtrisant mal la notion du temps qui passe il est inutile d’en parler trop tôt et il est même raisonnable d’attendre la fin du premier trimestre (période pendant laquelle le risque de fausse couche est plus élevé) afin d’éviter toutes confusions pour lui (il ne comprendrait pas). Cependant n’essayez pas de lui cacher s’il pressent que quelque chose a changé parce qu’il risquerait de se sentir trahi. Il faut aussi absolument éviter qu’il apprenne cette grande nouvelle par quelqu’un d’autre que vous ou qu’il l’entende (malencontreusement) avant que vous ne lui en ayez parlé. Contrairement à ce que de nombreux parents imaginent (malheureusement) encore, votre enfant, même petit comprend beaucoup de choses et même si ce concept de « grossesse », « futur bébé » est abstrait pour lui, il comprendra que quelque chose d’étrange et d’inhabituel se passe et risquera de se sentir un peu perdu et seul avec ses questionnements qu’il sera incapable de verbaliser! Et oui, même si votre enfant comprend, il ne viendra pas un soir vous voir en vous disant: « bon les parents, il faut qu’on parle, je vous ai entendu dire que maman attendait un bébé »! Non, c’est à vous parents de prendre le temps de lui annoncer qu’il va y avoir un nouveau bébé à la maison et qu’il /elle sera bientôt grand frère ou grande sœur.

Il n’y a pas de formule magique pour lui annoncer la nouvelle alors choisissez des mots simples et surtout gardez en tête que la seule chose qui marquera votre enfant c’est votre état d’esprit lors de cette annonce. Si vous êtes angoissés par ce qu’il risque de ressentir ou si vous culpabilisez, votre enfant, en véritable « éponge » va ressentir votre stress et s’imaginer que vu votre « état » ce bébé représente effectivement un danger. Vous n’avez pas à vous justifier auprès de votre/vos aîné(s), cette décision ne regarde que vous. Ne surjouez pas à essayer de lui « vendre » ce changement comme quelque chose de fabuleux, ce serait aussi lui mentir. Restez simples, il faut juste transmettre à votre (ou vos) enfant(s) le bonheur que vous ressentez à agrandir cette famille.

Comment préparer l’aîné?

Une fois l’étape de l’annonce passée n’hésitez pas à lui proposer des histoires adaptées à son âge traitant de ce sujet. Encore une fois, surtout n’en faites pas trop! Inutile de le forcer à lire sur le sujet s’il n’en a pas envie! Proposez-lui et laissez-le décider. Vous serez étonnés de voir que certaines semaines il réclamera le livre plusieurs fois par jour alors qu’à d’autres moments il ne voudra surtout pas en entendre parler!

Vous pouvez aussi rendre l’arrivée de ce futur bébé plus concrète en lui faisant remarquer les fratries qui l’entourent (ses amis à la crèche ou à l’école, ses cousins/cousines par exemple).

A l’arrivée du bébé.

Les réactions normales: la jalousie et la régression.

Vous allez vraiment détester lire mes articles psycho si je vous dis à chaque fois que le truc qui vous énerve le plus fait partie du processus normal… et pourtant…je suis d’avance désolée de vous dire qu’il est tout à fait normal que votre aîné ressente de la jalousie et qu’il se mette à régresser (on parle surtout des enfants en dessous de 5 ans). L’inverse serait d’ailleurs étrange… Faites preuve d’empathie et imaginez un peu le scénario: votre conjoint vous ramène du jour au lendemain quelqu’un à la maison et vous dit qu’il va devoir partager le temps qu’il vous consacrait jusqu’à présent avec cette autre personne! Il aura beau vous faire un merveilleux discours en vous expliquant que son amour pour vous reste le même, vous risqueriez d’être (au moins un peu) jaloux (enfin je l’espère)! Et bien ce sera la même chose pour votre aîné. Laissez-lui le temps de s’adapter à ce nouveau bébé (plusieurs mois sont nécessaires pour que chacun trouve sa place) sans vous inquiéter à outrance de sa jalousie. Soyez rassurants tout de même en lui expliquant que vous l’aimez toujours autant et que le cœur des parents grandit à l’arrivée de chaque enfant. Il y a de l’amour pour tout le monde! Vous pouvez aussi utiliser certaines métaphores pour les plus grands ou des petites mises en scène: Prenez par exemple une grande bougie vous représentant et deux petites bougies représentant les enfants de la famille. Expliquez lui que la flamme de la grande bougie symbolise l’amour et avec cette dernière allumez une première petite bougie. Faites remarquer à votre aîné que lorsqu’il est né vous lui avez donné de l’amour et que pourtant la flamme de la grande bougie n’a pas faibli d’intensité. Renouvelez l’expérience avec la deuxième petite bougie en lui montrant que même en allumant d’autres bougies la flamme (votre amour) ne diminue pas.

En ce qui concerne la régression (réclamer de nouveau le biberon, refaire pipi au lit, les colères, demander de nouveau énormément d’attention…), là aussi il est inutile de vous inquiéter, bien au contraire! Ne dit-on pas « reculer pour mieux sauter »? Sur le même principe, quand nous sommes confrontés à des changements dans notre vie, nous régressons pour mieux nous préparer. D’ailleurs les parents le font eux aussi pendant la grossesse. Ils ressortent les vieux albums photos, ressentent le besoin de comparer la première grossesse à la seconde, pose des questions à leurs parents sur le bébé qu’ils étaient… La régression temporaire est tout simplement le signe d’un réaménagement psychique. Donc là encore (même si ce n’est franchement pas marrant) pas de panique!

Pour conclure je dirais qu’il ne faut surtout pas en temps que parent confondre le partage d’amour et le partage de temps. L’amour parental ne peut pas se diviser et apprendre à son aîné à partager son temps n’est pas forcément une mauvaise chose. La réaction de votre enfant dépend principalement de votre état d’esprit alors si vous êtes convaincus qu’agrandir votre famille est une chose merveilleuse, ne vous inquiétez pas, je suis certaine que tout ira bien…

Petite astuce pas forcément psychanalytique (quoi que…) mais qui me parle quand même: prévoir un cadeau pour l’aîné à l’arrivée du bébé. Personnellement j’ai adoré recevoir des petits cadeaux (merci chéri, maman et mes amies qui ont eu cette petite attention) rien que pour moi à l’arrivée de notre premier enfant (foutue phase de régression quand tu nous tiens!). J’avais d’ailleurs moi aussi prévu un cadeau « spécial papa » pour Mr Lui. Ce chamboulement qu’est l’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille nécessite un remaniement des places de chacun dans la famille et un petit cadeau symbolique qui rappellera ce moment important peut être une bonne idée pour chaque membre de la famille. Pour notre fille Myrtille nous avons prévu de préparer une boîte spéciale « grande sœur » et nous nous offrirons respectivement, comme à chaque étape de notre vie de famille (mariage, baptême, anniversaire…) un petit cadeau symbolique.

Et vous comment avez-vous géré l’arrivée d’un nouveau bébé dans votre famille? Des expériences, des astuces à partager?

à très vite!

Mme Elle

-La belle vie Family-

11 réflexions sur “L’étape délicate de l’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille.

  1. Pour l’arrivée de mon 2 ème j’ai attendu que mon bidon grossisse et j’ai juste attendu que ma fille de 2 ans ( à ce moment la) vienne me poser la question ( enfin me fait comprendre. .. ) et je lui est dit que son petit frère était entrain de grandir dans mon ventre qu’il sera bientôt sorti qu’il fallait attendre qu’il prenne des force. Par contre pour l’expliquer à la fille de mon homme c’est encore compliqué vu son handicape mais elle a très bien réagi sauf qu’elle était comme une  » eponge » comme tu dis elle ne progressait plus même régressé et elle est même devenue jalouse au point d’être méchante avec moi aussi bien pour ma 1ere grossesse que pour la 2 ème quoi que la 1ere était la pire…

    J'aime

  2. j’aime beaucoup ton article et l’idee qui en ressort . Maman d’un petit garçon de 3 ans et bebe 2 pour juin , je pense qu’on appréhende toutes le changement sur notre grands et sur leur comportement. Tes conseils sont bons à prendre en tout cas 😉 . ici on a choisit de le préparer à l’attente en l’enmenant aux éco pour lui expliquer car 9 mois c’est long pour eux (déjà pour nous) . Et à force de lui expliquer que etant le grand frere il aura aussi plus de droit que son petit frere et devra lui montrer l’exemple pour etre un grand garçon, il a décidé lui même d’abandonner la couche et de donner son petit lit à bébé pour passer au grand. On verra à l’arriver de bebe.
    mumiscrazy.wordpress.com

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne suis pas encore maman (du tout) mais je prends toujours un réel plaisir a lire tes articles psycho.
    Tout est dit clairement, simplement, avec des exemples faciles a se figurer et qui illustrent très pertinemment (et joliment) tes propos.
    Tes articles me font réfléchir, et puis tu poses le doigt sur des éléments qui paraissent évidents quand on les lit, mais qui ne le sont pas forcément quand on est plongés dans la vraie vie, quand on se laisse dépasser par le quotidien et par le « ici là maintenant ». Quand on ne parvient pas a prendre de recul quoi. Et tu nous y aide.
    Pour le moment, c’est moi l’éponge. Alors merci, ce que tu écris fait déjà son chemin dans mon esprit et je suis persuadée que le jour ou je serai maman, je me souviendrai de tes mots et de tes conseils (puis sinon je cherchai les articles dans les archives du blog :)). Et puis merci aussi pour le reste du blog, pour tes jolies photos Instagram … C’est précieux, tout en courbes, doux et raffiné … Il est vraiment agréable de venir se prélasser un peu la dedans, comme un premier jour de printemps 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ce si gentil commentaire c’est sûrement le plus gentil et encourageant depuis la naissance du blog ❤ Toi qui n'es pas encore maman n'hésite pas à me suggérer des idées d'articles psycho qui ne parlent pas forcément des enfants! Je m'inspire de ce que mes lecteurs aiment lire et ont envie de lire alors toutes les propositions sont les bienvenues! A très vite! ❤

      J'aime

  4. Pingback: Petites attentions pour jeune maman… | La belle vie Family

  5. Bonsoir
    Je suis nouvelle sur le blog, arrivée ici par hasard, au gré de jolies photos instagram ….
    J’ai une petite fille de bientôt 2ans et une 2 ème petite minette viendra agrandir notre famille dans 3 semaines (peut être même avant !) Alors cet article me parle particulièrement 😊
    Auriez vous quelques idées de cadeaux pour la boîte spéciale « grande soeur » ? Je suis en pleine recherche !
    Merci beaucoup

    Aimé par 1 personne

    • Myrtille a eu un bracelet avec le prénom de sa soeur et le sien (elle ne le quitte pas depuis plus d’un an), c’est son bracelet de « grande soeur » comme elle dit si bien. Nous avions ajouté des livres sur la fratrie, un cahier, des gommettes et des crayons (pour l’occuper à la maternité), un paquet de ses gâteaux préférés… Je ne me souviens pas de tout mais voici quelques idées 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s